contactinformations pratiquesnewsletter
english ?english ?
Elisabeth Lebovici Ce que le sida m'a fait
Dans cet ouvrage, Elisabeth Lebovici analyse un moment charnière des liens entre art et activisme. Engagée aux côtés des acteurs français et américains de la lutte contre le sida, observatrice privilégiée, en tant qu’historienne de l’art et journaliste, des débats et enjeux des années 1980 et 1990, l’auteure revisite cette époque avec sa mémoire de témoin, en survivante affectée. Monographies, entretiens et essais thématiques, souvent rédigés à la première personne, sont illustrés par de nombreuses archives et ephemera qui mettent en évidence une créativité artistique née de l’urgence de vivre et du combat pour la reconnaissance de tous-tes. Créée et coéditée par la maison rouge – Fondation Antoine de Galbert Auteure : Elisabeth Lebovici Prix : 19,5 euros Edition : jrp | ringier et la maison rouge Date de parution : juin 2017 Directrice de la collection : Patricia Falguière Coordination éditoriale : Pauline de Laboulaye, Clément Dirié, Anne de Margerie La collection "Lectures maison rouge" propose des textes qui interrogent la muséographie, l'écriture de l'exposition et la création artistique.
Ed Ruscha Huit textes Vingt-trois entretiens
Né en 1937 à Omaha (Nebraska), installé depuis 1956 à Los Angeles - ville à laquelle son nom est couramment associé -, Ed Ruscha est l'auteur d'une œuvre qui s'étend aujourd'hui sur plus de cinq décennies et compte parmi les plus importantes de l'art contemporain. A la fois peintre, dessinateur, graveur, photographe, cinéaste et concepteur de publications qui transformèrent radicalement la notion de livre d'artiste, il a placé, de manière presque exclusive, les mots au cœur de sa pratique. Prix: 19,50 euros Edition: jrp | ringier et la maison rouge Date de parution: janvier 2011 Directrice de collection : Patricia Falguières Coordination éditoriale : Pauline de Laboulaye, Clément Dirié, Anne de Margerie La collection « Lectures maison rouge » propose des textes d’artistes qui interrogent à la fois la muséographie, l’écriture de l’exposition et le travail de certains artistes eux-mêmes. Elle est créée à l’initiative des Amis de la maison rouge – Fondation Antoine de Galbert.
Carlo Scarpa L'art d'exposer
Le nom de Carlo Scarpa (1906-1978) est indissociable de l'histoire de lart, du goût et de la muséographie du XXème siècle. Dès 1975, l'historien de l'art André Chastel écrivait :"Beaucoup de voyageurs d'Italie le connaissent sans l'avoir identifié : c'est le plus grand scénariste d'exposition d'art qui existe là-bas, et sans doute dans toute l'europe." Aujourd'hui au panthéon des muséographes, l'architecte italien méritait cet ouvrage rédigé au plus près de ses réalisations et de son dialogue avec l'oeuvre d'art, qu'elle soit classique ou contemporaine. Grâce à l'historien de l'architecture Philippe Duboÿ, qui l'a connu et eu accès à de nombreuses archives, il réunit les rares textes autographes de Carlo Scarpaet un expographie détaillée, de l'immédiat Après-guerre aux années 1970. Il rend compte de sa pensée artistique globale comme de ses qualités scénographiques. Ses réalisations pour la Biennale de Venise, ses monographies de Piet Mondrian et Marcel Duchamp, ses collaborations avec Lucio Fontana et Arturo Martini et ses interventions dans de nombreux monuments historiques dessinent le parcours de l'un des architectes les plus subtils et originaux du XXème siècle, dont la prolifique carrière a profondément renouvelé l'art de l'exposition. Créée et coéditée par La maison rouge - Fondation Antoine de Galbert Auteur : Philippe Duboÿ Prix : 19,5 euros Edition: jrp | ringier et la maison rouge Directrice de collection : Patricia Falguières Coordination éditoriale : Pauline de Laboulaye, Clément Dirié, Anne de Margerie La collection "Lectures maison rouge" propose des textes qui interrogent à la fois la muséographie, l'écriture de l'exposition et la création artistique.
Carla Lonzi Autoportrait
Le parcours de Carla Lonzi (1931-1982) est indissociable de l'histoire culturelle, sociale et politique de l'Italie de l'Après-guerre ; elle y tient une place singulière, aujourd'hui à réévaluer. Critique d'art reconnue de la scène artistique des années 1960, complice de figures comme Carla Accardi, Luciano Fabro, Giulio Paolini et Jannis Kounellis, elle rédige en 1969 Autoportrait, une "déclaration d'amour" aux artistes et à la création mais également un chant d'adieu à la critique et au monde de l'art. Prix: 19,50 euros Edition: jrp | ringier et la maison rouge Date de parution: janvier 2013 Directrice de collection: Patricia Falguières Coordination éditoriale: Pauline de Laboulaye, Clément Dirié, Anne de Margerie La collection « Lectures Maison Rouge » propose des textes d’artistes qui interrogent à la fois la muséographie, l’écriture de l’exposition et le travail de certains artistes eux-mêmes. Elle est créée à l’initiative des Amis de la maison rouge – Fondation Antoine de Galbert.
Le Grand Déchiffreur Richard Hamilton sur Marcel Duchamp
Depuis 1956, l’artiste britannique Richard Hamilton a engagé un dialogue intense et érudit avec l’œuvre de Marcel Duchamp. […] Le choix des textes, des lettres et des entretiens réunis dans cet ouvrage témoigne de la connivence entretenue par ces deux grandes figures dont les démarches respectives comptent parmi celles qui ont bouleversé les données de l’expérience esthétique au vingtième siècle. Prix : 19,50 euros Edition: jrp | ringier et la maison rouge Date de parution: 2009 Directrice de collection: Patricia Falguières Coordination éditoriale: Pauline de Laboulaye, Clément Dirié, Anne de Margerie La collection « Lectures Maison Rouge » propose des textes d’artistes qui interrogent à la fois la muséographie, l’écriture de l’exposition et le travail de certains artistes eux-mêmes. Elle est créée à l’initiative des Amis de la maison rouge – Fondation Antoine de Galbert.
White Cube, L'espace de la galerie et son idéologie Brian O'Doherty
Les quatre essais que Brian O'Doherty publia entre 1976 et 1981 et qui furent regroupés sous le titre collectif de Inside the White Cube. The Ideology of the Gallery Space constituent l'une des plus belles boîtes à outils dont disposent aujourd'hui artistes, critiques, curateurs et collectionneurs. Le "cube blanc" est ainsi devenu, à travers le monde, titre d'expositions, nom de galeries et l'un des topiques les plus répandus de l'art contemporain. Prix: 19,50 euros Edition: jrp | ringier et la maison rouge Date de parution: 2008 Directrice de collection: Patricia Falguières Coordination éditoriale: Pauline de Laboulaye, Lionel Bovier, Anne de Margerie La collection « Lectures Maison Rouge » propose des textes d’artistes qui interrogent à la fois la muséographie, l’écriture de l’exposition et le travail de certains artistes eux-mêmes. Elle est créée à l’initiative des Amis de la maison rouge – Fondation Antoine de Galbert.
Hubert Damisch-Jean Dubuffet, Entrée en matière
Dans sa Biographie au pas de course, rédigée au soir de sa vie par Jean Dubuffet, Hubert Damisch est l’une des rares personnes mentionnées. « Les Éditions Gallimard entreprirent de réunir tous mes écrits qui étaient épars et que Hubert Damisch s’appliqua avec un admirable soin à recueillir et annoter. De fréquentes rencontres en découlèrent, puis des liens amicaux assidus entre nos ménages ». Dans le style précis de l’artiste, tout est dit : la relation amicale sincère, le compagnonnage artistique au long cours, le respect théorique mutuel. Rassemblant l’ensemble des essais et articles qu’Hubert Damisch (*1928) consacra à l’œuvre de Jean Dubuffet (1901-1985), ainsi que leur correspondance entre 1961 et la disparition de l’artiste, cet ouvrage témoigne de ce parcours intellectuel et artistique croisé, de cette relation érudite, faite de ruptures et d’intelligence. Édité et présenté par Sophie Berrebi, Entrée en matière permet d’approcher, simultanément et au plus près de la fabrique des œuvres – qu’elles soient littéraires ou plastiques –, la manière dont évoluent la pensée d’un historien de l’art philosophe, au contact d’un créateur qui lui est contemporain, et le travail de celui qu’Hubert Damisch surnomma « le nouveau Robinson », figure majeure de l’art du XXe siècle, reconnu pour ses expérimentations plastiques radicales et sa position unique au sein du système culturel contemporain. Créée et coéditée par La maison rouge - Fondation Antoine de Galbert Directeur d’ouvrage : Sophie Berrebi Prix : 19,5 euros Edition: jrp | ringier et la maison rouge Directrice de collection : Patricia Falguières Coordination éditoriale : Pauline de Laboulaye, Clément Dirié, Anne de Margerie La collection "Lectures maison rouge" propose des textes qui interrogent à la fois la muséographie, l'écriture de l'exposition et la création artistique.